Résultats, top 10 et pronos

Et c’est parti pour le résumé de la nuit NBA…

 

act_ricky_rubio

 

Les résultats :

Philadelphie 76ers VS Chicago Bulls : 94 / 102 (26-28, 19-24, 24-23, 25-27). Et de vingt-deux ! Les Philadelphia 76ers ont chuté pour la vingt-deuxième fois consécutive, concédant une défaite (102-94) sur leur parquet face aux Chicago Bulls. Mais comme face aux Pacers, les hommes de Brett Brown ont livré un match solide et n’ont lâché prise que dans les deux dernières minutes de la rencontre. Déjà un exploit compte-tenu du niveau de jeu affiché par l’équipe depuis près de deux mois…Les Bulls entrent parfaitement dans le match et prennent rapidement les commandes au tableau d’affichage avec un bon Joakim Noah et un Mike Dunleavy très adroit à l’extérieur. Face à eux, les Sixers font avec les moyens du bord et s’appuient sur le duo composé de Michael Carter-Williams et Tony Wroten. Les Sixers restent au contact et s’ils ne parviennent pas à passer en tête, ils restent à distance respectable de leur adversaire du jour. Les Bulls jouent parfois un peu trop relâchés et leur avance fait l’accordéon entre cinq et dix points pendant la majeure partie de la première période. A la pause, le score est de 52 à 45 en faveur de la franchise de l’Illinois, qui n’était pas en mesure de tuer le match.

Boston Celtics VS Miami Heat : 101 / 96 (22-34, 31-25, 27-19, 21-18). L’atmosphère des grands rendez-vous entre Miami et Boston a disparu avec les départs de KG et Pierce, et elle promettait de l’être encore moins cette nuit sans LeBron James forfait. Pour autant, le Garden s’est offert une belle soirée, en se payant le scalp du Heat (101-96), porté par son lutin Rajon Rondo, dernier rescapé des années folles, et signataire d’une ligne de stats « Rondoesque »(9 pts, 10 rbds, 15 pds). Erreur d’appréciation ou simple précaution ? En laissant LBJ sur le banc après son gros match de la veille, Erik Spoelstra a peut-être pensé que le reste du groupe ferait le nécessaire contre des Celtics forcés de végéter jusqu’à mi-avril. Mais comme les Cavs ont su se dépasser la veille pour la venue du champion NBA, les Celtics ont eux aussi montré beaucoup de cœur pour finalement faire vaciller Miami.

Brooklyn Nets VS Charlotte Bobcats : 104 / 99 (26-21, 28-25, 21-24, 29-29). Et de 10 ! En venant à bout de Charlotte (104-99), les Nets ont signé une 10e victoire consécutive à la maison, faisant ainsi tomber un record vieux de 8 ans. Auteur d’un nouveau match plein, Deron Williams (25 pts, 8 pds), l’homme fort de cette fin de saison du côté de Brooklyn, a marché sur un Kemba Walker peu en réussite. Le dernier duel entre les deux hommes a d’ailleurs vu D-Will scorer le panier de la gagne. Charlotte avait pourtant réussi à mener au score durant le dernier acte face à Brooklyn qui n’avait plus subi un tel affront depuis le mois de janvier au Barclays Center. Les Bobcats voient leur rêve d’un bilan à l’équilibre s’éloigner à nouveau

Memphis Grizzlies VS Utah Jazz : 96 / 86 (30-19, 18-13, 26-31, 22-23). Huitième victoire de rang à domicile pour les Grizzlies qui s’imposent 96-86 face au Jazz avec 21 pts et 11 rbds pour Zach Randolph et 20 pts et 10 rbds pour Marc Gasol. Dallas battu à domicile, Memphis en profite pour prendre la 7e place de la conférence Ouest et poursuivre sa remontée fantastique.

New Orleans Pelicans VS Toronto Raptors : 100 / 107 (32-24, 25-32, 28-25, 15-26). Transféré l’été dernier des Pelicans aux Kings après avoir pourtant réalisé une grande saison, Greivis Vasquez s’est rappelé au bon souvenir de ses anciens coéquipiers en tuant le match dans les deux dernières minutes. Le meneur remplaçant des Raptors est au coeur d’un 12-1, épaulé d’Amir Johnson, pour renverser le cours du match et permettre aux Raptors de s’imposer 107-100.On retiendra aussi les 31 pts de DeMar DeRozan, les 23 pts de Kyle Lowry, les 13 rebonds de Tyler Hansbrough (titulaire), et aussi la bonne entrée de Nando De Colo (14 minutes de jeu) même si ça ne se traduit pas dans les chiffres. Lorsque le Français était sur le parquet, dans le 3e quart-temps, les Raptors tournaient bien. En face, l’autre Français de la rencontre s’est mis en évidence puisque Alexis Ajinca termine avec 10 pts et 7 rbds en sortie de banc. A ses côtés, Tyreke Evans (18 pts) et Al Farouq Aminu (19 pts, 10 rbds) font leur maximum pour compenser l’absence d’Anthony Davis, malade.

New York Knicks VS Indiana Pacers : 92 / 86 (21-14, 26-21, 20-27, 25-24). Pour la première de Phil Jackson comme président des Knicks, il fallait impressionner le nouveau patron, installé dans les tribunes du Madison Square Garden. Les joueurs ont sorti le bleu de chauffe pour sortir un match solide, et battre Indiana (92-86), la meilleure équipe de la conférence Est. Avec 34 points, Carmelo Anthony a encore été le plus en vu, mais Amare Stoudemire (21 pts) s’est lui aussi montré. Avant tout, c’est l’effort collectif qu’il faut souligner avec à la clé une belle victoire pour démarrer l’ère Jackson.

Dallas Mavericks Vs Minnesota Timberwolves : 122 / 123 (24-37, 35-29, 28-28, 26-19, 9-10). Pris à la gorge d’entrée de jeu, les Mavs ont couru après le score pendant tout le match. Et si Monta Ellis (22 points) a été énorme pour décrocher la prolongation avec 12 points consécutifs, ce sont bien les Wolves qui viennent s’imposer sur le fil à Dallas (123-122). Kevin Love a encore été monstrueux avec 35 points et 8 rebonds mais c’est Ricky Rubio (22 points, 15 passes, 10 rebonds, 4 interceptions) qui décroche la palme pour son superbe triple double.

Denver Nuggets VS Detroit Pistons : 118 / 109 (27-28, 27-33, 31-23, 33-25). Face à des Nuggets qui devaient faire sans Ty Lawson et Wilson Chandler, les Pistons avaient une chance de faire quelque chose dans le Colorado pour tenter, encore, d’accrocher les playoffs. Mais l’état d’esprit de cette équipe n’est pas bon et Josh Smith l’a encore prouvé dans le troisième quart-temps. Après une bonne première mi-temps, Detroit menait mais l’ancien Hawk se prenait la tête avec Kenneth Faried puis avec l’arbitre pour se faire expulser. Le momentum changeait de camp, les Nuggets passant un 10-2 pour finir le quart-temps et prendre l’avantage dans un match qui avait tourné (118-109). Face aux joueurs très mobiles de Denver, l’exclusion de Josh Smith a ainsi tout changé et les espaces se sont ouverts devant les hôtes du jour. Remplaçant Ty Lawson, Aaron Brooks a pu faire avec des aides bien moins rapides et le meneur ne s’est pas fait prier pour en abuser. En pénétration, à mi-distance ou de loin, le meneur se retrouvait tout seul et en profitait pour enfiler les perles (27 points, 17 passes). Bien aidé par Randy Foye, il permettait aux Nuggets de faire l’écart face à des Pistons qui abandonnaient complètement. Leur saison semble désormais perdue et c’est bien dommage quand on voit l’effectif. Mais difficile de faire quelque chose avec des joueurs qui se font expulser presque volontairement

Phoenix Suns VS Orlando Magic : 109 / 93 (25-25, 27-27, 30-24, 27-17). En déplacement en Arizona, le Magic a bien cru pouvoir arranger son bilan à l’extérieur… mais la pire équipe de la NBA pour les matchs sur la route a encore craqué. Un 23-3 pour commencer le dernier quart a mis fin aux espoirs des floridiens derrière les 18 points, 6 passes de Goran Dragic et les 14 unités de Gerald Green.

Los Angeles Lakers VS San Antonio Spurs : 109 / 125 (29-35, 28-23, 30-34, 22-33). Longtemps, Los Angeles y a cru. Mais quand on cède dans le dernier quart-temps, les Spurs sont rarement cléments. San Antonio s’impose finalement 125 à 109 avec les 25 pts (à 11/16) de Tony Parker, 22 pts et 10 rbds de Kawhi Leonard et une adresse à longue distance encore exceptionnelle. C’est la onzième victoire consécutive pour les Texans, toujours en tête de la conférence Ouest. 

Pour les stats de ces matchs, il vous suffit de cliquer sur le lien suivant puis sur le « Box score » du match qui vous intéresse : http://www.thescore.com/nba/events?date=2014-03-19

Pour le classement NBA, c’est par ici : https://suivrelanba.wordpress.com/2014/02/09/classement-nba/

 

Le top 10 de la nuit :

https://www.youtube.com/watch?v=SWpeXj0cE-I

 

Les matchs à venir. Mes favoris seront en orange. Donnez-moi les vôtres 🙂

00.00 Cleveland Cavaliers vs Oklahoma City Thunder

01.00 Houston Rockets vs Minnesota Timberwolves

03.00 Portland Trail Blazers vs Washington Wizards

03.30 Golden State Warriors vs Milwaukee Bucks

Publicités

4 réflexions sur “Résultats, top 10 et pronos

  1. Rondo aurait pu marquer un point de plus , ça aurait été mieux :p

    Mes pronos : Thunder , Rockets , Blazers , Warriors (qui pourrait parier sur les Bucks ?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s