Résultats, top 10 et pronos

Et c’est parti pour le résumé de la nuit NBA…

 

032612-Kevin-Love-SW-PI_20120326185045380_660_320

 

Les résultats :

Orlando Magic VS Charlotte : 110 / 105 (16-30, 25-20, 33-31, 23-16, 13-6). Le Magic joue décomplexé en cette fin de saison et depuis deux matchs, les résultats suivent. Après Portland mardi, c’est Charlotte qui est venu se casser les dents à l’Amway Center, 110-105 après prolongation. Les Bobcats ont laissé filer un match qu’ils avaient pourtant bien en main, jusqu’en début de 4e quart-temps. Profitant de l’écran d’un Nikola Vucevic encore monstrueux cette nuit (24 pts, 23 rbds), Arron Affalo a inscrit le 3 points de l’égalisation qui a permis à Orlando de s’imposer ensuite.

Toronto Raptors VS Boston Celtics : 105 / 103 (32-26, 24-27, 29-20, 20-30). Depuis 2008, pendant 6 longues années, les Raptors ont fait leur paquetage à la mi-avril. Jamais DeMar DeRozan, récent All Star, et Amir Johnson n’ont connu l’ivresse des playoffs. C’est désormais chose faite après avoir battu les Celtics (105-103). Il aura fallu s’arracher et aller puiser dans les réserves mais DeRozan n’a pas failli. Après 5 ans d’attente, et grâce à ses 30 pts, Toronto s’est assuré son ticket pour la postseason. Comme un symbole, c’est Johnson qui a placé la claquette de la gagne.

Washington Wizards VS Indiana Pacers : 91 / 78 (24-21, 20-16, 30-19, 17-22). Vainqueur d’un match déterminant face à Miami mercredi soir, les Pacers confirment qu’ils ont toujours autant de mal à exprimer leur jeu en déplacement. face à des Wizards, pas au mieux depuis 10 jours, les coéquipiers de Paul George s’inclinent 91-78 et voient à nouveau le Heat revenir sur leurs talons.

Brooklyn Nets VS Cleveland Cavaliers : 108 / 97 (29-29, 32-21, 24-27, 23-20). Meilleure équipe de l’Est en 2014, Brooklyn s’impose logiquement (108-97) face à une équipe de Cleveland qui restait sur de belles prestations. Une nouvelle fois, les Nets ont montré qu’ils avaient le talent pour être un vrai challenger dans ces playoffs, grâce notamment à la qualité de leurs shooteurs extérieurs (14/29 à 3-points)

Detroit Pistons VS Miami Heat : 78 / 110 (23-28, 19-29, 18-35, 18-18). Ce n’est pas son plus gros match de la saison, mais LeBron James a été appliqué face aux Pistons. Avec un triple double (17 points, 12 passes et 10 rebonds), le MVP s’est démultiplié sur le terrain pour compenser les absences de trois titulaires, et dominer Detroit dans les grandes largeurs (110-78).Une performance qui n’étonne même plus le coach des Pistons, résigné face au quadruple MVP et son immense talent.

Chicago Bulls VS Portland Trail Blazers : 74 / 91 (16-19, 20-28, 22-26, 16-18). Les Blazers ne pouvaient pas mieux finir leur road trip à l’Est. Vainqueurs à Atlanta la veille, les hommes de Terry Stotts ont surclassé les Bulls cette nuit et s’imposent 91-74 après avoir compté jusqu’à 24 points d’avance en 3e quart-temps. Portland a répondu au défi physique à l’intérieur à l’image du duel Lopez-Noah remporté par le pivot des Blazers. En attaque, le talent de Damian Lillard et Mo Williams sans oublier Nicolas Batum (13 pts, à 4/7 à 3-pts, 7 rbds, 4pds), a fait le reste. Chicago peut regretter de ne pas avoir eu d’adresse extérieure, alors que les Blazers, eux, ont toujours privilégié l’extra-pass, et en ont été récompensés (10/22).

Minnesota Timberwolves VS Los Angeles Lakers : 143 / 107 (41-24, 33-19, 37-34, 32-30). Belle soirée pour les Wolves et Kevin Love. L’ailier-fort a réussi le second triple double de sa carrière (22 points, 10 rebonds et 10 passes) dans le match le plus prolifique de l’histoire de la franchise avec 143 points marqués.Les Lakers ont encore coulé en défense avec 143 points encaissés donc, à 67 % de réussite pour Minnesota. Le plus gros pourcentage pour une équipe cette saison. Love a commencé fort avec 15 pts, 5 rebonds et 4 passes en premier quart-temps (41-24). Le match était déjà plié à la mi-temps (74-43). Et les fans des Lakers ont pu fantasmer sur une éventuelle venue de Love en 2015

New Orleans Pelicans VS Utah Jazz : 102 / 95 (20-22, 23-16, 29-28, 30-29). Victime d’une bonne entorse de la cheville après trois minutes de jeu, face à Utah, Anthony Davis a dû abandonner ses coéquipiers, qui devaient déjà faire sans Ryan Anderson, Eric Gordon, Jrue Holiday, Jason Smith ou encore Brian Roberts… Peu importe. Tyreke Evans a alors pris les choses en main à la mène pour compiler 22 points et 15 passes décisives, menant ses troupes à une cinquième victoire consécutive (102-95).

Oklahoma City Thunder VS Sacramento Kings : 94 / 81 (32-15, 22-23, 28-13, 12-30). Pour la réception des Kings, la série de 36 matchs consécutifs à plus de 25 points de Kevin Durant était en danger. Ne rigolez pas, c’est sérieux ! Déjà battus à deux reprises, les joueurs de Mike Malone sont une proie facile pour OKC… d’autant que Russell Westbrook était dans le cinq. Avec +17 au bout d’un quart temps, le match était quasiment déjà plié. Heureusement, Kevin Durant a attaqué tôt et il finit à 29 unités en 29 minutes. Le Thunder s’impose très facilement (94-81) pour se rassurer sur ses performances défensives.

Denver Nuggets VS San Antonio Spurs : 102 / 133 (23-31, 20-31, 31-35, 28-36). Seizième victoire consécutive (102-133) pour San Antonio, qui n’est plus qu’à un succès d’un record historique de la franchise. Adroit et d’une complémentarité collective sans équivalent, le finaliste 2013 avait déjà scellé le sort des Nuggets après douze minutes. Marco Belinelli s’est éclaté, Evan Fournier (15 pts) a été efficace en sortie de banc.

Phoenix Suns VS New York Knicks : 112 / 88 (34-26, 28-14, 26-26, 24-22). Malgré ses cinq points de suture sous l’oeil suite à un choc avec Tyson Chandler, les 32 pts de Goran Dragic enterrent un peu plus les chances de playoffs des Knicks. Phoenix s’impose largement (112-88), avec Eric Bledsoe (16 pts, 7 rbds, 6 pds) et Miles Plumlee (11 pts, 12 rbds) pour épauler. Après sa défaite humiliante contre les Lakers, celle-ci fait aussi mal aux Knicks. En revanche, tout va bien pour Phoenix avec cette 6e victoire consécutive, plus longue série depuis quatre ans, et qui reste dans le Top 8 à l’Ouest.

Golden State Warriors Vs Memphis Grizzlies : 100 / 93 (30-27, 23-25, 26-24, 21-17). Pour la première fois en six matches, les Warriors s’imposent à domicile face aux Grizzlies. Auteur de 33 pts, Stephen Curry participe activement au coup de chaud de la fin de match, puisque Golden State s’impose 100-93 en terminant le match sur un 14-0 ! Grâce à ce succès, les Warriors maintiennent les Grizzlies à distance dans la course à la 6e place.Voilà une victoire qui va faire du bien à Mark Jackson, contesté ces derniers temps. D’autant qu’elle est acquise aux forceps sans David Lee (cuisse), ni Andrew Bogut qui a rapidement quitté ses coéquipiers. Et surtout, les Warriors, qui menaient d’un tout petit point à la pause (53-52), étaient encore menés de 7 points à quatre minutes de la fin. Mais après avoir déjà fini le 3e quart-temps sur un 21-8, les Warriors vont confirmer leur capacité à donner des coups d’accélérateur.

Pour les stats de ces matchs, il vous suffit de cliquer sur le lien suivant puis sur le « Box score » du match qui vous intéresse : http://www.thescore.com/nba/events?date=2014-03-28

Pour le classement NBA, c’est par ici : https://suivrelanba.wordpress.com/2014/02/09/classement-nba/

 

Le top 10 de la nuit :

 

Les matchs à venir. Mes favoris seront en orange. Donnez-moi les vôtres 🙂

00.30 Philadelphie 76ers vs Detroit Pistons

01.00 Houston Rockets vs Los Angeles Clippers

01.00 Washington Wizards vs Atlanta Hawks

01.30 Dallas Mavericks vs Sacramento Kings

01.30 Milwaukee Bucks vs Miami Heat

01.30 San Antonio Spurs vs New Orleans Pelicans

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s