Résultats, top 10, pronos

Et c’est parti pour le résumé de la nuit NBA…

 

james-harden2

 

Les résultats :

Charlotte Bobcats VS Orlando Magic : 91 / 80 (20-19, 33-17, 19-24, 19-20). Ils avaient échoué face aux Hawks il y a 3 semaines, mais cette nuit, ils l’ont fait ! Les Bobcats ont retrouvé un bilan à l’équilibre en décrochant leur 38e victoire de la saison, face à Orlando (91-80). La franchise de Caroline du nord a profité d’un tandem Walker-Jefferson qui a fonctionné à plein régime. Pour épauler Big Al et ses 29 points, 16 rebonds, Kemba Walker a carrément sorti un triple-double (13 pts, 10 rbds, 10 pds), son premier depuis plus de deux ans ! En sortie de banc, Neal et Tolliver se sont également avérés précieux (12 et 13 pts). Côté Magic, seul Victor Oladipo (21pts) a surnagé au cours d’un match où Charlotte a rapidement pris le large (53-36 à la pause).

Memphis Grizzlies VS Denver Nuggets : 100 / 92 (24-18, 19-29, 26-18, 31-27). L’équipe de Memphis se devait impérativement de battre Denver vendredi soir pour rester dans la course aux playoffs au sein de la redoutable Conférence Ouest. La partie n’a pas été facile mais les Grizzlies ont assuré l’essentiel, à savoir remporter le victoire. Les Nuggets, déjà éliminés de la course aux playoffs, ont en effet poussé leur hôte dans ses derniers retranchements mais se sont finalement inclinés par 100 à 94. Aucune des équipes n’a particulièrement brillé sur le plan offensif, les Grizzlies terminant avec 39% de réussite aux tirs contre 36% pour les Nuggets.

Toronto Raptors VS Indiana Pacers : 102 / 94 (27-28, 27-18, 21-29, 27-19). L’enfer continue en cette fin de saison pour les troupes de Frank Vogel qui ont encore perdu du terrain dans la course à la 1ère place à l’Est en s’inclinant à Toronto (102-94). Aux côtés d’un DeMar DeRozan altruiste (20pts, 9pds) et d’un Terrence Ross adroit de loin (24pts, 5/8 à 3pts), les Raptors ont pu s’appuyer sur un Jonas Valanciunas impérial au rebond et dont l’audace a permis aux siens de l’emporter (22pts, 9rbds). Le pivot lituanien a dominé Roy Hibbert (2 rbds seulement) dans un duel dans lequel on va finir par douter de qui est le maître et qui est l’élève. Nando De Colo s’est également illustré avec deux très bonnes séquences (10pts, 5rbds) Après un léger accrochage avec John Salmons au sein d’une atmosphère qui respirait déjà les playoffs, Paul George (26pts) a sorti le grand jeu. Mais ni David West (21pts) ni Lance Stephenson (6pts), en gâchant les dernières munitions d’Indiana sur la fin, ne l’ont aidé à inverser la tendance

Atlanta Hawks VS Cleveland Cavaliers : 117 / 98 (39-23, 22-26, 29-24, 27-25). Qui aurait pu imaginer que Mike Scott allait sortir un match à 26 points en 20 minutes à 12/13 au shoot ? Pas grand monde puisque très peu de joueurs ont réalisé de telles statistiques dans l’histoire de la NBA. Plus globalement, les Hawks ont fait le boulot s’imposant largement contre Cleveland (117-98), profitant quelques minutes après la rencontre de la défaite des Knicks pour reprendre la huitième place. Outre Scott, Jeff Teague a sorti un match solide avec 20 points et 12 passes.

Boston Celtics VS Philadelphie 76ers : 102 / 111 (17-23, 34-26, 20-27, 31-35). Les Celtics ont sans doute touché le fond cette nuit en s’inclinant, à domicile, face aux Sixers, qui n’avaient gagné qu’un match en deux mois. Battu 111-102, Boston ne fêtera pas le premier triple double de la saison de Rajon Rondo, auteur de 11 pts, 11 rbds et 16 pds.La faute à Michael Carter-Williams (24 pts, 6 rbds, 6 pds) et Henry Sims (24 pts), mais aussi aux 22 balles perdues. Les Sixers font la différence en fin de troisième quart-temps à la faveur d’un 11-2, mais aussi et surtout dans le money time avec 35 points à 11/17 aux tirs !

Brooklyn Nets VS Detroit Pistons : 106 / 104 (22-22, 35-23, 34-24, 25-35). Victorieux des Pistons (116-104), les Nets ont maîtrisé leur match de bout en bout sans jamais être réellement inquiétés par Detroit. Une victoire qui leur permet de consolider leur 5e place à l’Est. Les deux équipes entrent timidement dans ce match, chacune jaugeant son adversaire sans parvenir à prendre le dessus. Pourtant, les Nets vont appuyer sur l’accélérateur dès le 2ème quart. Hyper adroit à 3 points (7/10 dans ce quart), les joueurs de Jason Kidd vont totalement anhiler leurs adversaires et compter jusqu’à 20 points d’avance (51-31) à 5 min du terme de cette première mi-temps. Une nouvelle fois, Mirza Teletovic va faire parler la poudre en sortie de banc en claquant un 4/5 aux tirs longue distance. A la pause, les Nets mènent 57-45.

Miami Heat VS Minnesota Timberwolves : 121 / 122 (29-24, 23-28, 23-25, 22-20, 12-12, 12-13). Mario Chalmers bat son record de points de la saison, en ne manquant que deux lancers-francs sur dix. Pourtant, si le Heat ne profite pas de la défaite des Pacers à Toronto, le meneur floridien peut plaider coupable. Par deux fois, il aura eu l’occasion de mettre à terre les Wolves sur la ligne de réparation, Kevin Love punira sa maladresse malvenue derrière l’arc dans la deuxième prolongation pour une victoire 122-121 après trois heures de combat . Comme à peu près chaque téléspectateur et spectateur privilégié de l’American Airlines Arena, Erik Spoelstra est dubitatif sur la justification de la faute sifflée sur Corey Brewer à moins de deux secondes de la seconde prolongation. Les deux équipes semblaient filer tout droit vers cinq minutes supplémentaires quand les arbitres ont offert deux lancers à l’arrière des Wolves. Norris Cole se demande encore ce qu’il a fait, et objectivement la punition est sévère.

New York Knicks VS Washington Wizards : 89 / 90 (21-27, 22-12, 24-25, 22-26). Sale soirée pour les Knicks, dans une défaite (90-89) presque symbole de leur saison. Sale soirée pour Carmelo Anthony qui a perdu des ballons importants dans le money time (neuf dans le match), plombant son équipe. En face, les Wizards, déjà qualifiés pour les playoffs, ont joué sans pression et Bradley Beal est venu braquer le Madison Square Garden. Les Knicks ne sont plus 8e de la conférence Est… et n’ont plus leur destin en main.

Chicago Bulls VS Milwaukee Bucks : 102 / 90 (27-15, 24-20, 31-27, 20-28). On retiendra que c’est la 4e victoire d’affilée des Bulls, et qu’elle leur permet de rester sur le podium à l’Est, à égalité avec les Raptors.

Utah Jazz VS New Orleans Pélicans : 100 / 96 (25-23, 18-22, 30-20, 27-31). Anthony Davis toujours freiné par ses problèmes de dos et Eric Gordon sur le flanc, New Orleans est tombé face à une équipe d’Utah qui restait pourtant sur cinq défaites consécutives. Après une première mi-temps équilibrée, le Jazz a pris l’ascendant au retour des vestiaires (100-96), porté par Derrick Favors. L’intérieur profitait des problèmes d’Anthony Davis, obligé de reposer son dos sur le banc, pour prendre possession de la raquette. Le Jazz jouait sa partition mais New Orleans n’abdiquait pas, revenant d’abord en début de quatrième quart-temps. Alec Burks sortait alors du banc pour récolter des lancers francs salvateurs qui redonnaient une avance plus qu’intéressante à son équipe avant que Brian Roberts et Anthony Morrow ne tentent un dernier rapproché. Un trois points du shooteur permettait même aux Pelicans d’envisager le hold-up puisqu’ils n’étaient plus qu’à deux points (95-93) à 17 secondes de la fin du match !

Houston Rockets VS Oklahoma City Thunder : 111 / 107 (27-23, 23-22, 32-39, 29-23). Sans Russell Westbrook qui ne joue pas en back to back, le Thunder se rendait à Houston pour y défier son ancien lieutenant, James Harden. Lui aussi privé de son coéquipier All Star (Dwight Howard), Harden a pris les choses en mains comme un grand avec pas moins de 39 points dont un 17/20 aux lancers. Malgré 28 points de Kevin Durant et 27 de Serge Ibaka, les Rockets parviennent à s’imposer sur le fil (111-107) et s’assurent du même coup leur deuxième qualification consécutive pour les playoffs.

Portland Trail Blazers VS Phoenix Suns : 93 / 109 (26-28, 28-23, 26-28, 13-30). Derrière un Gerald Green intenable qui marque 18 de ses 32 points en deuxième mi-temps, les Suns s’imposent au Moda Center de Portland (109-93). Avec Green donc, mais aussi Eric Bledsoe, au-dessus des 30 points, Phoenix a réussi un fantastique retour en dernier quart temps (30-13) pour empêcher les Blazers de composter leur ticket pour les prochains playoffs. Un peu à l’image de leur saison, les Blazers ont bien maîtrisé le début de match… mais la fin a été plus hasardeuse ! Bien emmenée par un Robin Lopez en double double (18 points, 13 rebonds), la troupe de Terry Stotts a effectivement fait la course en tête jusqu’en dernier quart. L’attaque des Blazers s’est alors complètement grippée et en face, Portland a aussi pris la grêle.

Golden State Warriors VS Sacramento Kings : 102 / 69 (25-14, 34-13, 25-23, 18-19). Privés de David Lee et Andrew Bogut, les Warriors représentaient une proie intéressante pour Sacramento. Sauf que ce sont bien les Kings qui ont été la victime du soir après un terrible début de match. DeMarcus Cousins récoltait ainsi deux fautes en 108 secondes et laissait ses coéquipiers se faire asphyxier par la défense des hommes de Mark Jackson. Sacramento ne réussissait ainsi que 3 de ses 16 tirs dans le premier quart-temps. C’était même pire dans le second quart-temps puisqu’ils ne mettaient que 4 de leurs 23 tirs dans cette période !Menés de 32 points à la pause (59-27), les hommes de Mike Malone étaient déjà complètement hors du coup. Ils tenaient mieux le choc en deuxième mi-temps, rentrant enfin quelques tirs mais l’écart était déjà trop grand, surtout qu’ils n’arrivaient pas à relancer leur jeu offensif pour tenter de se rapprocher. La messe était dite depuis longtemps et Travis Outlaw se faisait méchamment postérizer par Marreese Speigths pour clôturer un match à oublier pour Sacramento. Une lourde défaite (102-69) face à des Warriors toujours sous la menace de Dallas, Memphis et Phoenix pour la qualification en playoffs.

Los Angeles Lakers VS Dallas Mavericks : 95 / 107 (23-27, 31-25, 24-30, 17-25). Vingt-quatre heures après un succès autoritaire face aux Clippers, les Mavs réalisent le doublé au Staples Center. La seconde victoire (95-107) consécutive aura été plus facile que la première, les blessures ayant encore plombé un peu plus les Lakers, privés de Chris Kaman en plus de Pau Gasol, Jordan Farmar, Kobe Bryant et  Xavier Henry. Comme la veille et comme depuis deux semaines, Dirk Nowitzki (27 pts, 9 rbds) est impeccable et décisif. Logiquement, Nick Young ne peut pas scorer 40 pts tous les soirs. Face aux Blazers, Swaggy P avait pris feu et permis aux Lakers de faire jeu égal avec Portland pendant 30 minutes. Quand il redevient sobre et plus effacé (14 pts à 5/8 en 20 minutes), L.A doit pouvoir se reposer sur d’autres menaces extérieures et sur une défense qui est autre chose qu’une blague carambar. Mike D’Antoni n’aura eu ni l’un, ni l’autre devant des Mavs cabrés comme des pur-sangs

Pour les stats de ces matchs, il vous suffit de cliquer sur le lien suivant puis sur le « Box score » du match qui vous intéresse : http://www.thescore.com/nba/events?date=2014-04-04

Pour le classement NBA, c’est par ici : https://suivrelanba.wordpress.com/2014/02/09/classement-nba/

 

Le top 10 de la nuit :

 

Les matchs à venir. Mes favoris seront en orange. Donnez-moi les vôtres 🙂

01.00 Orlando Magic VS Minnesota Timberwolves

01.00 Washington Wizards VS Chicago Bulls

01.30 Cleveland Cavaliers VS Charlotte Bobcats

01.30 Detroit Pistons VS Boston Celtics

01.30 Philadelphia 76ers VS Brooklyn Nets

02.30 Milwaukee Bucks VS Toronto Raptors

Publicités

2 réflexions sur “Résultats, top 10, pronos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s