Résultats, top 10 et pronos

Et c’est parti pour le résumé de la nuit NBA…

 

Los Angeles Clippers v San Antonio Spurs - Game One

 

Les résultats :

Orlando Magic VS Washington Wizards : 86 / 96 (29-17, 22-28, 19-22, 16-29). De retour sur les terrains depuis cette semaine, Nene Hilario reprend ses bonnes habitudes, dominant la raquette du Magic avec ses 17 pts, épaulé de Trevor Booker et de Marcin Gortat. Sous l’impulsion de leur triplette d’intérieurs, les Wizards s’imposent 96-86 à Orlando, mettant fin à la série de deux victoires d’affilée de leurs hôtes, emmenés par Arron Afflalo (19 pts).

Toronto Raptors VS New York Knicks : 100 /108 (26-24, 21-21, 30-33, 23-30). Pour la réception de New York, les Raptors avaient l’occasion de marquer l’histoire de leur franchise en allant chercher une 47e victoire synonyme de meilleur record all time. Bien présent, cet enjeu a peut-être un peu paralysé les ambitions de jeu des coéquipiers de DeMar DeRozan (26 points à 6/18 aux tirs). Asphyxiés offensivement en dernier quart, les hommes de Casey doivent laisser la victoire aux Knicks de Carmelo Anthony (30 points, 8 rebonds) et d’Amar’e Stoudemire (24 points, 11 rebonds). Ils se consoleront néanmoins d’avoir remporté, officiellement, le titre de champion de leur division Atlantic. Quant aux Knicks, l’espoir de playoffs ne tient qu’à un fil avec la victoire d’Atlanta sur Brooklyn

Boston Celtics VS Charlotte Bobcats : 106 /103 (28-29, 29-26, 27-20, 22-28). Les Bobcats ne seront restés que 48 heures à la 6e place de la conférence Est, puisque les voilà qui reculent d’une place après ce revers surprise sur le terrain de Boston. Privés de Kemba Walker toujours aux adducteurs, les coéquipiers d’Al Jefferson (32 pts, 10 rbds, 4 pds) avaient oublié leur défense aux vestiaires, et ils s’inclinent sur le fil (106-103) après un ultime échec longue distance de Jannero Pargo.Rajon Rondo touché au tibia, Phil Pressey en profite pour se montrer avec 10 pts et 13 pds, et il permet aux Celtics de mettre fin à une série de 9 défaites de suite. A ses côtés, les quatre autres titulaires réalisent un grand match avec 22 pts pour Avery Bradley, 20 pts, 7 rbds pour Jared Sullinger, 18 pts, 9 rbds de Brandon Bass et enfin 18 pts de Jeff Green. Le tout avec une adresse supérieure à 50% pour ces quatre là.
Brooklyn Nets VS Atlanta Hawks : 88 / 93 (23-16, 24-39, 26-19, 15-19). Si les Knicks ne s’étaient pas imposés contre les Raptors, Atlanta aurait validé son billet pour les playoffs après son succès à Brooklyn (88-93). Un bel exploit puisque les Nets restaient sur 15 succès de suite à domicile. Le match ne fut pas toujours sublime mais l’essentiel est ailleurs pour les Hawks qui ont un pied et quatre orteils en playoffs. Paul Pierce, lui, a marqué l’histoire en devant le 18e joueur à dépasser les 25 000 points en carrière.

Miami Heat VS Indiana Pacers  : 98 / 86 (23-25, 22-17, 31-20, 22-24). Miami a repris les commandes de la conférence Est en remportant la dernière bataille de la saison régulière face aux Pacers (98-86). Le match a basculé au retour des vestiaires, lorsque le Heat, toujours sans D-Wade, a infligé un 22-2 à Indiana trahi par un repli défensif inexistant. Au dessus de la mêlée, LeBron James a montré la voie en scorant 14 de ses 36 points dans le premier quart-temps. En face, et comme souvent ces derniers temps, seuls George et West se sont montrés à la hauteur. Très bien pris par Haslem, Bosh et Andersen, Roy Hibbert s’est à nouveau illustré par ses absences. Lui qui avait été étincelant lors du match 3 il y a deux semaines a vécu un énième match cauchemar, prenant son seul et unique rebond en toute fin de match, signe de son manque d’engagement.

Chicago Bulls VS Detroit Pistons : 106 / 98 (17-28, 21-28, 32-24, 36-18). Les Bulls ne lâchent rien ! Menés de 18 points à la pause, les hommes de Tom Thibodeau vont réaliser un comeback qui dépasse le cadre du match contre les Pistons, puisqu’avec ce succès (106-98), ils prennent la troisième place de la conférence Est.Autre bonne nouvelle, ils sont assurés d’avoir l’avantage du terrain au premier tour, Brooklyn s’étant incliné face à Atlanta et ne pouvant plus les dépasser. Une belle soirée aussi pour Joakim Noah, qui a manqué le triple double de 4 points, mais qui entre tout de même dans un club très fermé.

Memphis Grizzlies VS Philadelphia 76ers : 117 /95 (30-24, 27-23, 30-17, 30-31). Engagée dans une course infernale avec Dallas et Phoenix pour les dernières places de qualifiés en playoffs au sein de la Conférence Ouest, l’équipe de Memphis n’avait pas le droit à l’erreur face à la faible équipe de Philadelphie. Elle n’a pas tremblé, s’imposant 117-95 avec un grand Marc Gasol, maître dans la peinture.

Minnesota Timberwolves VS Houston Rockets : 112 / 110 (39-32, 20-31, 23-21, 30-26). Privés de Kevin Love, Kevin Martin et Nikola Pekovic, les Wolves semblaient bien désarmés offensivement face à des Rockets qui faisaient sans Dwight Howard. Heureusement pour Rick Adelman, Corey Brewer a sorti le match de sa vie. 51 points pour l’ailier qui a mené les siens à la victoire (112-110) Personne n’y croyait vraiment d’ailleurs mais l’ancien Gator a profité du mauvais repli défensif des Rockets pour prendre confiance, coupant à l’envi dans la raquette des Rockets sans être jamais arrêté. Avec 51 points, il explose son précédent record en carrière qui était… de 29 points ! D’ailleurs, il rejoint Michael Jordan, Allen Iverson et Ricky Barry dans le clan très fermé des joueurs ayant réussi un match à plus de 50 points et 6 interceptions. Il fut également bien aidé par les 20 points et 13 rebonds de Dante Cunningham et surtout par l’étonnant Gorgui Dieng (12 points, 20 rebonds) qui s’est montré « clutch ». C’est le pivot rookie qui a ainsi réussi les deux derniers tirs de son équipe, dont un shoot du bout des doigts pour sceller la victoire.

Oklahoma City Thunder VS New Orleans Pélicans : 116 / 94 (30-23, 30-24, 27-15, 29-32). Avec la venue de Pélicans bien déplumés, sans Anthony Davis ni Eric Gordon, le Thunder se présentait en grandissime favori pour cette partie avec son cinq majeur intégralement sur pied. Et le match a rapidement tourné à la démonstration de force pour les locaux derrière un duo Kevin Durant (27 points) – Russell Westbrook (24 points) toujours aussi dynamique. Mais c’est surtout Serge Ibaka (16 points, 10 rebonds, 8 contres) qui a impressionné pour ce 154e match de suite à guichets fermés à la ‘Peake avec un festival de contres tous plus spectaculaires les uns que les autres. OKC s’impose le plus sereinement du monde (116-94).

Milwaukee Bucks VS Cleveland Cavaliers : 119 / 116 (37-32, 25-37, 30-18, 27-29). Défensivement, ce n’est toujours pas ça pour les Bucks mais, en attaque, l’équipe a trouvé un rythme au fur et à mesure de la saison. Les hommes de Larry Drew l’ont d’ailleurs prouvé cette nuit, lors de la réception des Cavaliers, dans un match qui comptait pour du beurre (119-116).Après trois quart-temps, les deux équipes étaient encore au coude-à-coude et le match pouvait tourner d’un côté comme de l’autre. Et après quelques gros tirs de Brandon Knight, c’est sur un shoot de Khris Middleton en tête de raquette que les Bucks ont fait l’écart décisif. Dion Waiters perdait le ballon sur la possession suivante et Zaza Pachulia assurait ses lancers pour donner 5 points d’avance aux siens. Kyrie Irving rapprochait les siens mais ratait ensuite deux tirs à trois points dans la dernière minute, qui auraient permis à son équipe de pouvoir l’emporter. Déjà en vacances, Cleveland s’incline donc chez des Bucks qui confirment leur progression. Même s’il ne s’agit que de leur 15e victoire de l’année.
San Antonio Spurs VS Phoenix Suns : 112 / 104 (24-37, 25-25, 37-19, 26-23). Même si leur objectif est d’abord d’arriver en playoffs en parfaite santé, les Spurs ont tout de même réalisé quelque chose de grand cette nuit puisqu’ils se sont assuré l’avantage du terrain pendant tous les playoffs ! En clair, les coéquipiers de Tony Parker sont certains de terminer numéro 1 de la saison régulière, et cet avantage du terrain ne sera pas un luxe s’il leur faut disputer à nouveau un Game 7 en finale…Pour s’assurer cette première place et remporter une 62e victoire, il fallait battre les Suns, et ce ne fut pas une mince affaire puisque les hommes de Gregg Popovich ont compté jusqu’à 21 points de retard, avant de renverser le cours du match dans le 3e quart-temps, et finalement s’imposer 112-104.
Utah Jazz VS Portland Trail Blazers : 99 / 111 (31-23, 20-30, 25-23, 23-35). Après un passage compliqué, Portland finit fort la saison. Cette nuit, ils ont été tenus en échec par Utah pendant trois quart-temps avant que Damian Lillard ne se réveille pour faire la différence (111-99).Les Blazers reviennent sur les talons de Houston et peuvent passer devant les Texans, histoire d’avoir l’avantage du terrain dans la série de playoffs qui opposera sans doute les deux équipes. Terry Stotts, le coach de la franchise, pouvait donc se féliciter du récent niveau de jeu de ses troupes.
Los Angeles Lakers vs Golden State Warriors : 95 / 112 (26-26, 17-32, 26-25, 26-29). Les Warriors s’imposent à Los Angeles… 
Pour les stats de ces matchs, il vous suffit de cliquer sur le lien suivant puis sur le « Box score » du match qui vous intéresse : http://www.thescore.com/nba/events?date=2014-04-11
Pour le classement NBA, c’est par ici : https://suivrelanba.wordpress.com/2014/02/09/classement-nba/
 
Le top 10 de la nuit :
https://www.youtube.com/watch?v=7tOzOvxqgyY
 
Les matchs à venir. Mes favoris seront en orange. Donnez-moi les vôtres 🙂
21.30 Los Angeles Clippers vs Sacramento Kings
01.00 Charlotte Bobcats vs Philadelphie 76ers
01.30 Washington Wizards vs Milwaukee Bucks
01.30 Atlanta Hawks vs Miami Heat
01.30 Cleveland Cavaliers vs Boston Celtics
02.00 Houston Rockets vs New Orléans Pelicans
02.30 Dallas Mavericks vs Phoenix Suns
03.00 Denver Nuggets vs Utah Jazz
Publicités

Une réflexion sur “Résultats, top 10 et pronos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s