Résultats, top 10 et pronos

Et c’est parti pour le résumé de la nuit NBA…

 

hi-res-187701193-al-jefferson-of-the-charlotte-bobcats-looks-on-during_crop_north

 

Les résultats :

Philadelphie 76ers VS Boston Celtics : 113 / 108 (33-33, 34-17, 19-34, 27-24). Le meneur des Sixers a encore noirci la feuille (21 points, 14 rebonds, 6 passes et 4 interceptions) pour une victoire pour l’honneur dans cette saison difficile à vivre pour Philadelphia. En face, Rajon Rondo ne fut pas mal non plus, frôlant le triple double avec 8 points, 11 rebonds et 14 passes mais les Celtics n’ont jamais pu refaire leur écart en fin de match (113-108).Un mal pour un bien car les Lakers sont allés s’imposer à Utah et Boston devrait donc avoir un plus mauvais bilan que son éternel rival de l’Ouest, et donc plus de chances d’obtenir un bon choix de draft. Même dans les tréfonds de la ligue, Lakers et Celtics sont toujours en concurrence…

Toronto Raptors VS Milwaukee Bucks : 110 / 100 (32-19, 27-27, 25-23, 26-31). Soirée faste pour les Raptors qui ont fêté l’arrivée de leur bannière de champion de la division Atlantique par une belle victoire face aux Bucks (110-100). Ce succès bâti sur une adresse extérieure insolente en première mi-temps permet à Toronto de gagner son 48e match de la saison, un record pour la franchise. Malgré un bon retour en fin de match, Milwaukee a pour sa part scellé un bien plus triste exploit, celui du pire bilan de l’histoire de la ligue sur une saison avec 66 défaites pour 15 victoires. Greivis Vasquez a remplacé au pied levé DeRozan, laissé au repos, avec 25 points dont 5/9 à 3 points, et 7 passes, alors que le trio Lowry-Hansbrough-Valanciunas a préservé l’essentiel après la pause.

Washington Wizards VS Miami Heat : 114 / 93 (27-26, 43-22, 28-17, 16-28). Une parodie de basket… Voila ce à quoi les spectateurs du Verizon Center ont assisté lundi soir à Washington. Sans LeBron James et Chris Bosh, le Heat a livré une performance absolument indigne d’une équipe NBA (114-93) et a du même coup laissé la première place de la Conférence Est aux Indiana Pacers…Le début de match est relativement équilibré entre le Heat et les Wizards. Les Wizards contrôlent lorsque le jeu est posé, profitant de la taille de Marcin Gortat, sans rival dans la peinture. Mais de trop nombreuses erreurs donnent beaucoup de possibilités de « fast break » au Heat qui profite pour rester au contact avec un Toney Douglas (7 points dans le premier quart-temps) très incisif.

Atlanta Hawks VS Charlotte Bobcats : 93 / 95 (24-26, 26-18, 30-21, 13-30). Ils sont revenus de loin, les Bobcats, pour finalement arracher la victoire aux Hawks sur leur parquet, et mettre fin à 11 matchs de suite de disette face à Atlanta. Ce succès, acquis sur un panier miraculeux de Chris Douglas-Roberts au buzzer (95-93), permet à Charlotte de croire encore à la 6e place, afin d’éviter le Heat au premier tour des playoffs. Menés de 15 points à 12 minutes du terme, les hommes de Steve Clifford s’en sont remis à Luke Ridnour et Gary Neal, héroïques en fin de match, afin de coiffer les Hawks sur le poteau.

Chicago Bulls VS Orlando Magic : 108 / 95 (26-21, 31-23, 24-26, 27-25). Chicago n’a pas envie de laisser la troisième place à l’Est aussi facilement à Toronto. Joakim Noah a donc frôlé le triple-double (18 points, 10 rebonds, 8 passes) et les Bulls se sont tranquillement imposés (108-95) face à une équipe d’Orlando toujours aussi faible lorsqu’elle quitte ses terres. Le Magic n’aura ainsi remporté que 4 de ses 41 matches à l’extérieur cette année. D.J Augustin excusé car sa femme accouchait, Tom Thibodeau avait d’ailleurs décidé de donner sa chance à Jimmer Fredette. Et l’ancien King n’a pas déçu en scorant 17 points en 30 minutes de jeu.

Houston Rockets VS San Antonio Spurs : 104 / 98 (30-21, 20-22, 26-25, 28-30). Les Rockets ont fait le boulot, comme on dit. Ils avaient besoin d’une victoire pour valider l’avantage du terrain contre Portland, ils l’ont fait contre les voisins des Spurs avec un énorme cinq majeur (104-98).Pour San Antonio, cette défaite ne change rien et Gregg Popovich a pu faire tourner en laissant ses remplaçants sur le terrain plus longtemps. Tout le monde est content.

New Orleans Pelicans VS Oklahoma City Thunder : 101 / 89 (23-21, 22-25, 25-23, 31-20). Il ne devait pas jouer le match. Une heure et demie avant l’entre deux, Monty Williams ne savait pas s’il pouvait compter sur lui avec son genou droit souffrant. Mais Tyreke Evans a joué, et bien joué. Avec 41 points, 9 rebonds, 8 passes et 3 interceptions, l’arrière a tout simplement réalisé le meilleur match de sa carrière. C’est lui qui a battu à lui seul un Thunder très peu inspiré (101-89). Dans leur fin de saison sans enjeu, les Pélicans auront au moins accroché OKC à leur tableau de chasse

Utah Jazz VS Los Angeles Lakers : 104 / 119 (30-23, 21-34, 35-29, 18-33). Scène assez incroyable dans le vestiaire, après la victoire (119-104) des Lakers à Utah grâce à un très bon Nick Young (41 points). Alors que les fans californiens s’énervaient sur les réseaux sociaux de la victoire de leur équipe, Mike D’Antoni devait lui se justifier face aux journalistes. Le coach expliquait alors ne pas connaître le système de la loterie et pensait que cette victoire ne changeait rien aux chances des Lakers d’obtenir un bon choix de draft. Il était même obligé de demander des explications aux journalistes, qui lui assuraient que la défaite des Celtics a Philly offrait désormais plus de chances à Boston à la draft. De son côté, Nick Young disait lui qu’il se servait du classement comme d’une motivation et que l’équipe n’avait pas l’intention de perdre volontairement des rencontres. Mais lorsque le système fait que les supporters encouragent leur propre équipe à perdre, c’est qu’il y a sans doute quelque chose qui ne tourne pas rond.

Phoenix Suns VS Memphis Grizzlies : 91 / 97 (14-24, 28-22, 25-21, 24-30). Après leur défaite face à Dallas samedi soir, les Suns avaient pris un coup de bambou derrière la nuque. Le défi était de taille hier soir pour Phoenix qui devait non seulement renaître de ses cendres mais également battre les Grizzlies en visite dans le désert d’Arizona pour continuer à croire aux playoffs. Derrière un Zach Randolph de gala (32 points, 9 rebonds), Memphis n’a pas tremblé pour venir mettre fin à la saison des Suns (97-91). Toujours aussi dominateur à l’intérieur, et avec un Mike Miller qui ne rate jamais une grande occasion, les Grizzlies sont certains de participer aux playoffs… et joueront même la 7e place à Dallas dès demain.Que c’est rageant ! Après une saison ébouriffante à gratter 47 victoires (soit 22 de plus que l’an passé) alors que personne ne les attendait à pareille fête sous la houlette d’un coach rookie, les Suns doivent abandonner leurs espoirs de playoffs. Tombant les armes à la main, sur le champ d’honneur, les hommes de Jeff Hornacek ne doivent pas baisser la tête. Leur coach n’a rien dit d’autre à la fin du match.

Golden State Warriors VS Minnesota Timberwolves : 130 / 120 (28-42, 34-22, 35-28, 33-28). Avec ses 32 points et 15 passes, Stephen Curry s’est tiré la bourre avec son comparse All Star pour offrir à Golden State (130-120) sa première campagne à 50 victoires depuis… 1994.

Pour les stats de ces matchs, il vous suffit de cliquer sur le lien suivant puis sur le « Box score » du match qui vous intéresse : http://www.thescore.com/nba/events?date=2014-04-14
Pour le classement NBA, c’est par ici : https://suivrelanba.wordpress.com/2014/02/09/classement-nba/
 
Le top 10 de la nuit :
https://www.youtube.com/watch?v=LUPFZUcnSCo
 
Les matchs à venir. Mes favoris seront en orange. Donnez-moi les vôtres 🙂
02.00 Brooklyn Nets vs New York Knicks
04.30 Los Angeles Clippers vs Denver Nuggets
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s